Bienvenue sur le carnet Numrha !

Ce nouveau carnet Hypothèses, intitulé Numrha pour Numérique et recherche en histoire de l’art est le carnet du Service numérique de la recherche au département des études et de la recherche de l’Institut national d’Histoire de l’Art (INHA). Dans ce billet inaugural, nous vous présentons le service et ses missions, ainsi que les raisons d’être de ce carnet.

La Cellule d’Ingénerie Documentaire (CID) devient le Service numérique de la recherche

Depuis 2004, la Cellule d’ingénierie documentaire (connue sous le nom de CID) a accompagné le développement de l’INHA, et notamment celui de son application AGORHA, qui regroupe aujourd’hui (avril 2020) 43 bases de données issues des programmes de recherche menés par l’INHA et ses partenaires. Au delà de l’administration de cette plateforme, la CID gérait la production de ressources documentaires et accompagnait les chercheurs dans leur approche du numérique.

En novembre 2019, la Cellule d’ingénerie documentaire s’est transformée en service numérique de la recherche au département des études et de la recherche, entérinant l’importance qu’a pris le numérique au sein de l’INHA, mais également dans la discipline toute entière.

Ce nouveau service est dédié aux enjeux numériques et agit à la fois de façon opérationnelle pour répondre aux besoins des programmes scientifiques de l’INHA et exploratoire, à l’échelle de la discipline.

Quelles missions pour le Service numérique de la recherche ?

Au cours des dernières années, l’équipe a développé des actions de plus en plus variées, allant de l’ingénierie documentaire à l’éditorialisation des données, en passant par la formation et le conseil.

Aujourd’hui le service numérique de la recherche s’organise autour de quelques missions structurantes.

La première est la gestion et la transformation d’AGORHA, l’application de base de données de l’INHA. AGORHA, publié en 2011 (nouvelle version en 2018), permet de consulter en ligne simultanément une quarantaine de bases de données patrimoniales et de recherche en histoire de l’art et archéologie produites par l’institution et ses partenaires (217 197 notices fin 2019). L’équipe du Service numérique de la recherche maintient l’application et accompagne les chercheurs dans la production et la publication de nouvelles données. Parallèlement, nous oeuvrons à la refonte d’AGORHA (projet AGORHA 2) vers une nouvelle version destinées à mieux répondre à la fois à des enjeux d’éditorialisation des données de la recherche tout en inscrivant ces données dans l’éco-système du web de données. Ainsi, AGORHA 2 s’inscrira pleinement dans le web de données et offrira un environnement numérique optimal pour gérer, traiter et analyser les données produites par la recherche. L’objectif est ainsi de faire d’AGORHA une plateforme de données ouvertes et liées en histoire de l’art, ancrée dans le web de données, qui offrira aux différents programmes de recherche un espace d’éditorialisation des données produites. Différents billets seront rédigés afin de communiquer sur les choix et les avancées de cette refondation en profondeur.

Interface d’AGORHA depuis mai 2018

Au delà de cette application, le SNR accompagne l’ensemble des programmes de recherche de l’INHA et développe des outils numériques adaptés aux problématiques traitées par les chercheurs. Cela a amené l’équipe à explorer de nouveaux champs de la production numérique (portails, webdocumentaire, etc.). Parmi nos réalisations récentes, citons les projets Digital Muret et L’ontologie du christianisme médiéval en images, réalisés avec la plateforme Omeka S, mais également l’enrichissement d’une archive audiovisuelle avec l’édition d’un entretien de Jean-Marie Poinsot ou encore la réalisation d’un webdocumentaire autour de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques avec le logiciel Klynt. L’équipe a expérimenté des outils de visualisation cartographique (sur la piste des ventes d’antiques, GeoRetif), et d’exploration quantitative des données (notamment dans le cadre du programme des Envois de Rome) ou encore visuelle (avec le Retif par images).

La dataviz Sur la piste des ventes d’antiques

Le Service numérique de la recherche effectue également une mission de conseil de premier niveau auprès d’équipes de recherche sur les questions numériques telles que les problématiques soulevées par la mise en données ou l’exploitation de ces dernières (interropérabilité, modélisation, limites des outils, etc.).

Enfin, l’équipe s’inscrit dans une dynamique prospective, effectuant une veille accrue en matière d’Humanités numériques et d’Histoire de l’art, et en expérimentant un certains nombres d’outils et de solutions innovantes. Cette dimension exploratoire transparaît dans le SkyLab, où sont présentés quelques unes des expérimentations en cours ou passées, certaines étant destinées à intégrer nos publications, d’autres n’ayant qu’un statut de test.

Le Skylab du service numérique de la Recherche

Afin de contribuer à la dynamique collaborative des Humanités numériques, le SNR publie une partie des outils qu’elle développe sur Github, sous licence ouverte. Ainsi, les thèmes Omeka créés pour le Digital Muret et l’ontologie du christianisme médiéval en images sont téléchargeables et réutilisables, comme le code source du jeu développé pour le programme Rothschild ou encore l’interface cartographique utilisée par le RETIF et ArchiSanfaçon. 

Pourquoi un carnet ?

Le présent carnet est s’inscrit dans cette volonté d’ouverture : il donne à voir les travaux en cours, explique les développements réalisés, présente les productions publiées. Nous y partageons également notre veille et nos supports de formation. Il s’agit, ainsi, pour le service tout entier, de répondre à nos missions en termes de conseil et de prospective, et de participer à la dynamique des Humanités numériques dans nos champs disciplinaires, l’Histoire de l’Art et l’Archéologie.

Nous contacter

Pour nous contacter, vous pouvez nous adresser un mail à l’adresse der-snr[at]inha.fr .

Nous recevons dans nos bureaux, au cinquième étage de l’INHA les chercheurs, étudiants et professionnels du patrimoine pour échanger autour du numérique et de l’histoire de l’art

Mentions de l’illustration de l’article : réseau aléatoire généré par la librairie http://sigmajs.org/

Citer ce billet : Service numérique de la recherche, "Bienvenue sur le carnet Numrha !," in Numérique et recherche en histoire de l'art, 03/05/2020, https://numrha.hypotheses.org/436.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.